Alors que la saison 2020 / 2021 est déjà considérée comme une « année blanche » en terme de vie sportive par bon nombre de fédérations, le ministère des sports présente le nouveau référentiel AFNOR pour un masque barrière dédié au monde du sport.

 

Il est aujourd’hui difficile pour un escrimeur de discerner l’importance d’une telle information. Après tous les efforts consentis en terme d’adaptations des règles, d’application des gestes barrière, de protocole sanitaire, d’investissements financiers et humains, de l’impossibilité d’accueillir son public adulte, de l’annulation de la vie sportive depuis un an, de fermeture des salles d’armes, il est difficile de faire croire que le sport en salle, et notamment en salle d’armes, pourrait reprendre plus tôt grâce à un nouveau masque dont les normes AFNOR ont été dévoilées par le ministère des sports.

 

Roxana Maracineanu présente le nouveau masque du sportif

 

L’attente est tellement grande. L’impatience pousse même à faire des assauts en extérieur avec ou sans répétiteurs quel que soit le temps. Comment nous persuader à nouveau que la reprise de la pratique en salle ne dépend que d’un masque, que par ailleurs, le protocole sanitaire nous imposait déjà de porter entre les assauts ?

 

…Comment nous persuader à nouveau que la reprise de la pratique en salle ne dépend que d’un masque ?…

 

« Le sport est essentiel pour la santé et ces masques sportifs seront un outil pour nous aider à retrouver une pratique sportive sécurisée, a déclaré Roxana Maracineanu. Je souhaite que les fabricants s’emparent de ce référentiel AFNOR pour proposer des masques adaptés à la pratique en intérieur en toute sécurité et accélérer la réouverture des salles et gymnases. »

 

Face à l’accélération de la pandémie, les gestes barrière et protocoles sanitaires n’ont pas pesé bien lourd dans la prise de décision fermeture brutale de nos salles. Est-ce que ce masque changera les choses ? Est-ce un effet d’annonce sans lendemain ? Quoi qu’il en soit, il nous tarde tous de remettre le masque au treillis métallique et de revivre notre passion !

 

 

Compléments d’information du mercredi 3 mars 2021

Des nouveaux éléments sont intervenus depuis la parution de cet article. Ils nous parviennent de l’article de presse en ligne du Parisien.fr rédigé par E. M. dont voici la retranscription exacte. Cela confirme notre perplexité première…

 

Pas de masques sportifs avant un mois

Interrogée sur les masques sportifs, qui doivent répondre à une norme « Afnor » et permettraient de s’adonner au sport indoor, « leur commercialisation ne pourra pas se faire avant un mois », a-t-elle répondu ( Roxana Maracineanu). « Ce sera aussi un masque utilisable pour les personnes qui ont à parler beaucoup ou pour les métiers physiques », précisant : « Les délais (NDLR : de réouverture) ne seront pas dictés par l’apparition du masque », mais « une fois rouverts, le masque permettra de moins refermer ». »

 

PARTAGER CET ARTICLE :

Categories:

Comments are closed

Articles récents
  • Le calendrier des rencontres Adultes Loisirs 2022-2023
    Le calendrier des belles rencontres « Adultes Loisirs » de la saison 2022-2023 est disponible ! PARTAGER CET ARTICLE […]
  • Un peu d’escrime avec l’UFOLEP
    Petit retour sur nos animations de l’été… nombreux sont les clubs à avoir proposé des stages cet été. Le CIDE Paris a fait découvrir l’escrime aux […]
  • La Coupe de Paris
    Après 2 éditions consécutives annulées, les élu(e)s du CIDE IDF PARIS ont souhaité célébrer les merveilleux résultats de l’escrime parisienne à […]
  • De l’escrime au jardin d’enfants
    Quel est le « bon âge » pour commencer l’escrime? Question souvent posée par les parents pressés à laquelle il y a autant de réponses possibles […]
  • Formation CROSIF : comment accueillir un public LGBT au sein de son club ?
    Cette formation gratuite et en distanciel vise à informer et former les élu(e)s et encadrants sportifs sur les enjeux d’inclusion et les […]

© CIDE 75 - Tous droits réservés

| Mentions légales |